WordPress SEO Checklist 2023

Liste de contrôle de référencement WordPress 2023

L'optimisation des moteurs de recherche (SEO) est un aspect crucial de la gestion d'un site Web. Cet article fournit un guide complet basé sur une liste de contrôle SEO WordPress, offrant des informations précieuses sur l'amélioration de la visibilité et des performances de votre site Web.

Vérifier la visibilité des moteurs de recherche


La phase initiale de l'optimisation de votre site WordPress pour l'optimisation des moteurs de recherche (SEO) consiste à s'assurer que les moteurs de recherche, comme Google, peuvent le découvrir et l'indexer . Ceci est vital car le référencement consiste à aider votre site Web à apparaître plus haut dans les résultats des moteurs de recherche, ce qui amènera davantage de personnes à visiter votre site.

Pour commencer, vous devez accéder à votre tableau de bord d'administration WordPress. Si vous ne savez pas comment procéder, imaginez-le comme la salle de contrôle de votre site Web. C'est là que vous apportez des modifications et des ajustements à ce que les gens voient lorsqu'ils visitent votre site. Vous accédez à cette salle de contrôle en tapant l'adresse de votre site Web dans un navigateur Web et en ajoutant « / wp-admin » à la fin.

Une fois que vous êtes dans le tableau de bord d'administration, vous verrez une liste d'options sur le côté gauche. Ici, vous devez rechercher et cliquer sur « Paramètres », puis « Lecture ». Pensez-y comme si vous naviguiez dans le menu d’un jeu vidéo ; vous sélectionnez parmi une liste d'options pour modifier les paramètres du jeu.

Dans les paramètres de lecture, il existe une option indiquant « Dissuader les moteurs de recherche d'indexer ce site ». Cette option agit comme un panneau « Entrée interdite » pour les moteurs de recherche. Si cette case est cochée, les moteurs de recherche comme Google n'afficheront pas votre site dans leurs résultats. Ce paramètre est parfois activé lors de la création ou de la mise à jour du site Web pour contrôler les informations vues par les moteurs de recherche.

Sauf si vous souhaitez que votre site reste privé et n'apparaisse pas dans les résultats des moteurs de recherche, cette option doit être décochée. Si cette case n'est pas cochée, c'est comme si vous invitiez les moteurs de recherche à entrer, leur demandant de regarder autour de vous et de montrer aux autres ce qu'ils trouvent.

N'oubliez pas que ce n'est que la première étape du référencement. Le référencement implique de nombreuses stratégies, tactiques et bonnes pratiques pour aider les sites Web à figurer en bonne place dans les résultats des moteurs de recherche. Ces stratégies sont souvent classées en référencement sur page, référencement technique et référencement hors page. Le référencement sur la page fait référence aux éléments que vous pouvez voir et modifier sur votre site Web, comme les mots de vos articles de blog ou les titres de vos pages. Le référencement technique implique des détails en coulisses, tels que la rapidité de chargement de votre site Web. Le référencement hors page se concentre sur les éléments extérieurs à votre site Web qui peuvent affecter sa popularité, comme les liens provenant d'autres sites Web.

WordPress possède de nombreuses fonctionnalités intégrées qui facilitent le référencement sur la page, comme les URL de page personnalisables et les balises de titre. Cependant, l’optimisation du référencement technique nécessite souvent des plugins supplémentaires ou des ajustements de code. Il existe également divers outils et plugins de référencement WordPress , comme The SEO Framework, qui peuvent vous aider à simplifier ces tâches et à rendre votre site Web plus convivial pour les moteurs de recherche.

Créer un plan de site XML


Imaginez que vous venez de déménager dans une nouvelle ville et que vous essayez de vous repérer. Vous utiliseriez probablement une carte, n'est-ce pas ? Eh bien, dans le monde des sites Web, un plan du site remplit un objectif similaire. Un plan du site est comme une feuille de route permettant aux moteurs de recherche de naviguer sur votre site Web. Il fournit une liste de toutes vos pages, publications et tout autre contenu dans un format que les robots des moteurs de recherche, comme les petits robots de Google, peuvent facilement comprendre.

Pourquoi est-ce important? Eh bien, ces robots d’exploration sont comme les guides touristiques d’Internet. Ils parcourent le Web, examinent tout le contenu de différents sites Web, puis aident à indexer ou à organiser ce contenu. Cela aide les moteurs de recherche comme Google à comprendre le contenu de votre site Web et à quel moment afficher vos pages dans les résultats de recherche. Sans plan du site, les moteurs de recherche risquent de ne pas découvrir toutes les pages de votre site, ce qui signifie qu'une partie de votre contenu pourrait ne pas s'afficher lorsque les internautes recherchent des sujets connexes.

Alors, comment créer un plan de site XML WordPress ? Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas aussi compliqué qu'il y paraît.

Il existe plusieurs plugins WordPress qui peuvent vous aider à créer un plan de site. Un plugin est comme une application pour votre site Web qui ajoute de nouvelles fonctionnalités ou fonctionnalités. L'un de ces plugins s'appelle Google XML Sitemaps. Si vous n'avez pas encore créé de plan de site, vous voudrez peut-être envisager d'installer et d'activer ce plugin.

Cependant, si vous utilisez déjà le plugin The SEO Framework, bonne nouvelle ! TSF dispose d'une fonctionnalité intégrée qui peut générer un plan du site pour vous. Il vous suffit de l'activer dans les paramètres.

Quel que soit le plugin que vous utilisez, une fois que vous avez créé votre plan de site, il sera automatiquement mis à jour chaque fois que vous ajouterez du nouveau contenu à votre site. Cela signifie que vous n'aurez pas à vous soucier de le mettre à jour manuellement chaque fois que vous écrivez un nouvel article de blog ou que vous ajoutez un produit à votre boutique en ligne.

En résumé, la création d’un plan de site XML WordPress est une étape cruciale dans l’optimisation de votre site Web pour les moteurs de recherche. C'est comme donner à Google une carte détaillée de votre site Web, ce qui lui permettra de trouver et d'indexer plus facilement votre contenu. Et le meilleur ? Avec le bon plugin, c'est aussi simple que quelques clics !

En savoir plus : Qu'est-ce qu'un plan de site ?

Vérifiez le titre de votre page et les balises de description


Bon, plongeons dans le monde passionnant des titres de page et des balises de description. Ce sont comme des panneaux d'affichage et des panneaux d'affichage accrocheurs pour les pages de votre site Web lorsqu'elles apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche.

Imaginez que vous écrivez un livre et que chaque chapitre de ce livre est une page de votre site Web. Le titre du chapitre est comme le titre de la page, et le bref résumé au début du chapitre est comme la balise de description. Google et d'autres moteurs de recherche les utilisent pour comprendre le sujet de votre page et pour montrer aux utilisateurs un résumé rapide de votre page dans leurs résultats de recherche.

Pour commencer, le titre d’une page est ce qui apparaît en haut de la fenêtre ou de l’onglet de votre navigateur. Il doit s'agir d'une description précise et concise du contenu d'une page. Pensez-y comme à un titre dans un journal : il est destiné à attirer l'attention et à donner une idée rapide du sujet de l'histoire. Mais voici le problème : le titre ne doit pas dépasser 55 caractères. Pourquoi demandes-tu? Eh bien, dans la page de résultats du moteur de recherche, si le titre est trop long, il est coupé et les utilisateurs ne verront pas le titre complet. Il est donc toujours préférable de rester court et doux.

Parlons ensuite de la balise de description. Il s'agit d'un bref résumé du contenu de la page, qui apparaît sous le titre de la page dans les résultats des moteurs de recherche. Considérez cela comme le petit texte de présentation au dos d'un livre qui vous raconte le sujet de l'histoire. Il doit s'agir d'un mini-résumé convaincant de votre page, et il doit idéalement comporter moins de 155 caractères. Encore une fois, s'il est trop long, il risque d'être coupé dans les résultats de recherche, ce qui ne serait pas très joli.

Maintenant, vous vous demandez peut-être comment gérer ces titres et descriptions. Ne vous inquiétez pas ! Il existe plusieurs plugins SEO qui peuvent vous guider dans l’optimisation de vos titres et descriptions. Par exemple, des plugins comme « Yoast SEO » et « All in One SEO » vous guident non seulement avec vos titres et descriptions mais fournissent également toute une suite d’outils de référencement pour optimiser votre site.

Cependant, même si ces outils peuvent vous guider, c'est à vous en fin de compte de rendre vos titres et descriptions attrayants et descriptifs. N'oubliez pas que l'objectif est d'inciter les utilisateurs à cliquer sur votre page lorsqu'ils la voient dans les résultats de recherche. Alors, pensez-y comme si vous écriviez un titre captivant et un résumé passionnant pour un article de journal.

Inscrivez-vous aux outils pour les webmasters


Si vous souhaitez améliorer la visibilité de votre site Web et comprendre ses performances sur les moteurs de recherche, vous inscrire aux outils pour les webmasters proposés par les principaux moteurs de recherche comme Google et Bing est un excellent point de départ. Ces outils sont gratuits et vous offrent une multitude de données et de fonctionnalités pour mieux gérer et optimiser votre site Web pour la visibilité des moteurs de recherche.

L'outil pour les webmasters de Google, connu sous le nom de Google Search Console, et l'outil pour les webmasters de Bing sont deux des options les plus populaires. Ils fournissent des informations précieuses sur les performances de votre site Web dans les résultats de recherche et sur tout problème susceptible d'affecter la visibilité de votre site. Par exemple, ces outils peuvent vous alerter si le robot du moteur de recherche, qui est comme un robot qui parcourt tous les sites Web sur Internet pour recueillir des informations, rencontre une page manquante ou un lien brisé sur votre site. Ceci est important, car les pages manquantes et les liens brisés peuvent avoir un impact négatif sur le classement de votre site dans les résultats de recherche, rendant ainsi plus difficile la recherche de votre site par les internautes.

Ces deux outils vous permettent également de soumettre des plans de site. Un plan du site est essentiellement une carte de votre site Web qui montre comment il est structuré et où se trouve chaque page. En soumettant un plan du site, vous aidez le robot d'exploration du moteur de recherche à naviguer plus efficacement sur votre site et vous vous assurez qu'il peut trouver et indexer toutes les pages de votre site. Cela peut contribuer à améliorer la visibilité de votre site dans les résultats de recherche.

De plus, ces outils vous donnent le pouvoir d’exclure certaines pages de l’apparition des résultats de recherche. Par exemple, si vous avez une page sur votre site qui n'est pas prête à être consultée par le public ou si vous ne souhaitez pas qu'elle apparaisse dans les résultats de recherche pour quelque raison que ce soit, vous pouvez utiliser ces outils pour indiquer aux moteurs de recherche d'ignorer cette page.

Mais ce n'est pas tout. Ces outils offrent également une gamme d’autres fonctionnalités utiles. Ils peuvent vous montrer quels termes de recherche les gens utilisent pour trouver votre site, à quelle fréquence votre site apparaît dans les résultats de recherche pour diverses requêtes et combien de personnes cliquent sur votre site à partir de ces résultats. Ils peuvent également vous aider à identifier tout problème technique sur votre site susceptible d'avoir un impact sur ses performances ou sa visibilité dans les résultats de recherche.

En résumé, les outils pour les webmasters proposés par les principaux moteurs de recherche comme Google et Bing sont de puissantes ressources pour toute personne gérant un site Web. Ils vous fournissent une multitude de données et d'outils pour vous aider à comprendre et à améliorer les performances de votre site dans les résultats de recherche, rendant votre site Web plus visible et accessible aux utilisateurs du monde entier.

Plus à savoir

Si vous exploitez un site Web, il est essentiel que vous profitiez des outils gratuits proposés par les principaux moteurs de recherche comme Google et Bing. Ces outils, souvent appelés outils pour les webmasters, fournissent une multitude d'informations et de ressources qui peuvent vous aider à gérer et à optimiser la référencement de votre site Web dans les résultats des moteurs de recherche.

Commençons par l'outil pour les webmasters de Google, connu sous le nom de Google Search Console. Il s'agit d'un service Web qui vous permet de vérifier comment Google considère votre site Web. Il peut vous montrer quelles pages sont indexées, comment elles apparaissent dans les résultats de recherche et s'il existe des problèmes susceptibles d'affecter la visibilité de votre site Web dans les résultats de recherche de Google ​ 1 ​.

La console de recherche Google est divisée en plusieurs sections, chacune offrant un aperçu de différents aspects des performances de votre site Web.

  1. Requêtes : cette section vous permet de voir quelles expressions, mots ou requêtes spécifiques les gens saisissent dans Google pour trouver votre site. Il s'agit d'informations précieuses car elles peuvent vous guider dans l'adaptation du contenu de votre site à ce que les internautes recherchent ​ 1 ​.
  2. Pages : ici, vous pouvez voir lesquelles de vos pages sont classées dans les résultats de recherche de Google, le nombre de clics sur chaque page et le nombre total d'impressions (fois votre site est apparu dans les résultats de recherche) pour chaque page. Ces informations peuvent vous aider à comprendre comment les gens découvrent votre site Web ​ 1 ​.
  3. Pays : cette section est particulièrement utile si vous prévoyez de générer du trafic en provenance de différentes parties du monde. Il montre d'où viennent les visiteurs de votre site, ce qui peut influencer la langue des pages que vous affichez ou vous aider à mieux interagir avec vos utilisateurs ​ 1 ​.
  4. Apparence de recherche : cette section montre comment Google classe l'apparence de votre contenu. C'est un excellent moyen de comprendre comment les modifications apportées à votre site Web affectent ses résultats de recherche au fil du temps ​ 1 ​.
  5. Dates : Il s'agit d'une section simple où vous pouvez suivre vos résultats de recherche organiques au fil du temps. Ceci est utile pour surveiller les performances à long terme de votre site dans les résultats de recherche Google ​ 1 ​.

En ce qui concerne les outils pour les webmasters de Bing, je n'ai pas été en mesure de rassembler autant d'informations détaillées que possible pour Google Search Console. D'après mes recherches, il semble que les outils de Bing offrent des fonctions similaires à celles de Google, notamment la possibilité de soumettre des plans de site, de suivre les performances de votre site et de surveiller tout problème lié au site. Cependant, je recommanderais de consulter la documentation officielle de Bing pour une compréhension plus détaillée.

En utilisant ces outils pour les webmasters, vous comprendrez mieux les performances de votre site dans les moteurs de recherche, ce qui pourra vous guider dans l'optimisation de votre contenu, de votre conception et de votre expérience utilisateur globale. N'oubliez pas que ces outils sont gratuits, cela vaut donc la peine de prendre le temps de les apprendre et de les comprendre.

Vérifiez le fichier Robots.txt


Le fichier Robots.txt est un composant extrêmement important du référencement de votre site Web, ou optimisation des moteurs de recherche. Ce terme fait référence aux méthodes et stratégies utilisées pour rendre votre site Web plus visible auprès des moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo, rendant ainsi votre site Web plus accessible aux personnes recherchant du contenu comme le vôtre sur Internet.

Maintenant, que fait exactement le fichier Robots.txt ? Ce fichier fournit essentiellement des instructions aux robots des moteurs de recherche (logiciels automatisés qui « explorent » ou analysent votre site Web) sur les parties de votre site auxquelles ils sont autorisés à accéder et à indexer. L'indexation signifie que ces parties de votre site Web peuvent apparaître dans les résultats des moteurs de recherche. Si vous souhaitez que certaines pages ou sections de votre site Web n'apparaissent pas dans les résultats des moteurs de recherche, vous pouvez les « interdire » dans le fichier Robots.txt.

Par exemple, vous souhaiterez peut-être interdire une page encore en développement ou une page contenant des informations sensibles. La commande Disallow est une simple ligne de texte que vous incluriez dans votre fichier Robots.txt, comme ceci : « Disallow : /private-page ». Cette commande indique aux robots des moteurs de recherche de ne pas indexer la page sur yourwebsite.com/private-page.

Vous pouvez en savoir plus sur la façon de formater et d'utiliser le fichier Robots.txt à partir d'une ressource fiable telle que robotstxt.org. Ce site Web fournit une multitude d'informations sur la syntaxe et les règles d'utilisation du fichier Robots.txt, ce qui serait extrêmement utile lorsque vous créez ou modifiez votre propre fichier.

Une fois que vous avez créé votre fichier Robots.txt, il doit être téléchargé dans le répertoire racine de votre site Web. Le répertoire racine est le dossier principal dans lequel sont stockés tous les fichiers de votre site Web. Considérez-le comme la « base d'attache » de votre site Web sur le serveur. Lorsque les robots des moteurs de recherche visitent votre site, ils recherchent le fichier Robots.txt dans ce répertoire racine.

Le téléchargement de fichiers vers le répertoire racine implique généralement l'utilisation de FTP ou File Transfer Protocol. Il s'agit d'une méthode de transfert de fichiers entre votre ordinateur et le serveur sur lequel votre site Web est hébergé. Cependant, si vous n'êtes pas à l'aise avec FTP, il existe d'autres moyens de télécharger votre fichier Robots.txt. Par exemple, vous pourriez envisager d’utiliser un plugin comme Virtual Robots.txt si votre site est construit sur une plateforme comme WordPress. Ce plugin vous permet de créer et de modifier facilement votre fichier Robots.txt directement depuis le panneau d'administration de votre site Web, en évitant le besoin de FTP.

En conclusion, la maintenance d'un fichier Robots.txt bien structuré est cruciale pour contrôler la façon dont votre site Web interagit avec les robots des moteurs de recherche. Que vous dirigiez un blog personnel ou une grande boutique de commerce électronique, il est important de vous assurer que votre fichier Robots.txt reflète avec précision les parties de votre site que vous souhaitez indexer par les moteurs de recherche.

En savoir plus : Qu'est-ce que Robots.txt et comment ça marche ?

Balises d'en-tête


Les balises d'en-tête, souvent notées H1, H2, H3, etc., font partie intégrante du HTML, le langage utilisé pour créer des sites Web. Ils sont utilisés pour désigner différentes sections de votre contenu, un peu comme la façon dont un livre comporte des chapitres, des sections et des sous-sections. Ces balises sont importantes non seulement pour l'organisation et la lisibilité de votre contenu mais également pour son optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), terme qui fait référence aux techniques utilisées pour améliorer la visibilité d'un site Web sur les moteurs de recherche comme Google et Bing.

Les moteurs de recherche préfèrent les contenus bien structurés, et les balises d’en-tête sont l’un des moyens par lesquels ils évaluent cette structure. Lorsqu'un moteur de recherche analyse ou « explore » votre page Web, il utilise ces balises d'en-tête pour comprendre le contenu de la page. La balise H1 est généralement utilisée pour le titre principal de la page, tandis que H2, H3, etc. sont utilisés pour les sous-titres et les titres de sections plus petites.

Ces balises d'en-tête se trouvent généralement dans la barre d'édition de votre page Web ou dans le menu de publication, selon la plate-forme que vous utilisez pour créer votre site Web. Il s'agit de paramètres de police préformatés, ce qui signifie qu'ils appliquent automatiquement certains styles, comme la taille de la police, l'épaisseur et l'espacement des lignes, à votre texte. C'est plus efficace et meilleur pour la reconnaissance des moteurs de recherche que de formater manuellement votre texte pour qu'il ressemble à un titre.

Pour mettre les choses en perspective, imaginez que vous rédigez un essai pour l’école. Votre titre serait la balise H1, les sections principales pourraient être des balises H2 et toutes les sous-sections pourraient être des balises H3 ou H4. C'est un peu comme créer un plan pour votre essai. Les moteurs de recherche utilisent ces balises comme aperçu pour comprendre les principaux points de votre page Web.

Il est recommandé que chaque page de votre site Web comporte au moins une balise H1, contenant généralement le titre ou le sujet principal de la page. Cela donne aux moteurs de recherche une idée claire du sujet de votre page. Les en-têtes suivants (comme H2, H3, etc.) sont utilisés pour marquer différentes sections de contenu. Par exemple, si vous écrivez un article de blog sur la façon de préparer un gâteau, votre balise H1 pourrait être « Comment faire un gâteau » et vos balises H2 pourraient être « Ingrédients », « Instructions » et « Conseils pour la préparation d'un gâteau ». Meilleur gâteau », chacun d'entre eux mettant en évidence une section différente de votre contenu.

En conclusion, les balises d’en-tête sont un élément fondamental d’un référencement et d’une organisation de contenu efficaces. Ils structurent votre contenu et permettent à vos lecteurs et aux moteurs de recherche de naviguer et de comprendre plus facilement votre site Web. Ainsi, lorsque vous créez ou modifiez des pages Web, n'oubliez pas d'utiliser ces balises de manière appropriée pour améliorer la visibilité et la lisibilité de votre site.

Vérifier la vitesse de chargement


La vitesse de chargement d'un site Web est un facteur critique qui peut influencer considérablement l'expérience utilisateur et même le classement SEO du site. Lorsqu'un utilisateur visite votre site Web, il se fait sa première impression en fonction de la vitesse à laquelle votre site Web se charge. Des recherches ont montré que 47 % des personnes n'attendent pas plus de deux secondes pour qu'une page Web se charge. Cela signifie que si votre site Web prend plus de temps, vous pourriez perdre d’emblée près de la moitié de vos visiteurs potentiels ​ 1 ​.

La vitesse joue un rôle décisif dans la façon dont le public perçoit une marque sur le Web. Si votre site Web est lent, cela peut être ennuyeux pour les utilisateurs, qui préféreront peut-être visiter d’autres sites Web plus rapides. Des recherches révèlent que 40 % des personnes abandonnent complètement un site si le chargement prend plus de trois secondes. Par conséquent, pour offrir une expérience utilisateur impressionnante, un site Web doit se charger rapidement à chaque ouverture ​ 1 ​.

De plus, la vitesse affecte le classement SEO d’un site Web. Google, l'un des moteurs de recherche les plus populaires au monde, a clairement indiqué qu'il favorisait les sites Web à chargement rapide. Une vitesse de chargement rapide d'un site Web est considérée comme un facteur de classement positif, conduisant à une croissance du trafic organique, ce qui est très important pour les entreprises ​ 1 ​.

De plus, la vitesse influence les conversions. Les sites Web à chargement lent risquent d'être pénalisés par Google et connaissent souvent des taux de rebond plus élevés lorsque les visiteurs partent par frustration. Cela peut entraîner une perte de clients potentiels et de revenus. En particulier pour les sites Web de commerce électronique, un délai d'une seconde peut entraîner une réduction de 7 % des conversions, ce qui signifie une perte potentielle de revenus importants au fil du temps ​ 1 ​.

Compte tenu de l'importance de la vitesse de chargement d'un site Web, Google propose des outils gratuits tels que PageSpeed ​​​​Insights de Google et l'outil de test de vitesse de site Web mobile pour vous aider à analyser les performances de votre site Web et à proposer des suggestions d'amélioration.

Google PageSpeed ​​Insights est un outil qui vous permet de mesurer les performances de votre site Web sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles. Il fournit un rapport détaillé du temps de chargement de votre site sur les deux plateformes, proposant une gamme de suggestions d'optimisation pour rendre votre site plus rapide. Ces suggestions peuvent inclure l'optimisation des images, l'amélioration du temps de réponse du serveur, l'exploitation de la mise en cache du navigateur et la réduction des fichiers CSS/JavaScript. L'outil utilise également plusieurs mesures de vitesse pour mesurer les performances de votre site Web, telles que First Contentful Paint (FCP), Speed ​​Index, Largest Contentful Paint (LCP), Time to Interactive (TTI) et Total Blocking Time (TBT) ​ 2 ​.

L'outil de test de vitesse de site Web mobile, quant à lui, se concentre sur la facilité avec laquelle un visiteur peut utiliser votre page sur un appareil mobile. Alors que de plus en plus de personnes accèdent au Web sur des appareils mobiles, il est crucial de concevoir vos sites Web pour qu'ils soient adaptés aux mobiles. Cet outil vous permet de saisir une URL et de voir les résultats de votre page en termes de convivialité mobile, garantissant ainsi que vos pages fonctionnent bien sur tous les appareils ​ 3 ​.

En résumé, pour offrir une meilleure expérience utilisateur, améliorer votre classement SEO et augmenter les conversions, il est essentiel de vérifier et d'optimiser régulièrement la vitesse de chargement de votre site Web à l'aide d'outils tels que PageSpeed ​​Insights de Google et l'outil de test de vitesse de site Web mobile.

En savoir plus : Guide d'optimisation de la vitesse WordPress

Envisagez un réseau de diffusion de contenu (CDN)


Lors de la création et de la gestion d’un site Web, l’un des facteurs cruciaux à prendre en compte est la rapidité. Les performances de votre site Web jouent un rôle central dans l’élaboration de l’expérience utilisateur et peuvent avoir un impact significatif sur la première impression d’un visiteur de votre site Web. En fait, des recherches montrent que 47 % des personnes n'attendront pas plus de deux secondes pour qu'une page Web se charge. Un site Web à chargement lent peut être ennuyeux pour les utilisateurs, qui peuvent alors décider de visiter d’autres sites Web plus rapides. Ceci est particulièrement important pour les entreprises, car un retard d’une seconde pourrait entraîner une réduction de 7 % des conversions, ce qui pourrait coûter des millions de dollars pour chaque seconde retardée ​ 1 ​.

Une méthode efficace pour améliorer la vitesse et la fiabilité de votre site Web consiste à utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN). Un CDN est un réseau de serveurs répartis dans le monde entier, conçu pour fournir du contenu Internet plus efficacement. Lorsqu'un utilisateur demande du contenu à un site Web, un CDN le fournira depuis le serveur le plus proche de l'emplacement géographique de cet utilisateur, réduisant ainsi le temps nécessaire au déplacement des données et améliorant ainsi le temps de chargement du site Web.

Les principaux avantages de l’utilisation d’un CDN incluent :

  1. Augmentation de la vitesse du site Web : comme mentionné précédemment, la vitesse du site Web est cruciale pour l’expérience utilisateur et les classements SEO. Google considère la vitesse de chargement rapide comme un facteur de classement positif, et des classements plus élevés entraînent une croissance du trafic organique ​ 1 ​.
  2. Une plus grande résilience aux temps d'arrêt : si un serveur tombe en panne ou connaît un trafic élevé, un CDN peut répartir la charge sur d'autres serveurs, réduisant ainsi le risque de panne de votre site Web.
  3. Évolutivité : à mesure que votre site Web se développe et attire plus de trafic, un CDN peut gérer l'augmentation des requêtes sans ralentir les performances de votre site.

Les principaux acteurs du marché du CDN incluent CloudFlare et MaxCDN, chacun offrant diverses fonctionnalités et avantages. Bien que la mise en œuvre d’un CDN ne soit pas obligatoire, elle peut être très bénéfique, en particulier pour les sites Web plus grands ou ceux ayant une audience mondiale.

Pour mesurer la vitesse actuelle de votre site Web et identifier les domaines à améliorer, des outils tels que Google PageSpeed ​​Insights peuvent être utiles. Cet outil analyse les performances de votre site Web, fournit un score pour les vitesses de chargement des appareils mobiles et des ordinateurs de bureau et propose des suggestions d'optimisation basées sur les données. Ces suggestions peuvent inclure l'optimisation des images, la réduction des fichiers CSS/JavaScript, l'activation de la compression et l'exploitation de la mise en cache du navigateur, entre autres ​ 2 ​.

En plus des performances sur ordinateur, le test d'optimisation mobile de Google peut être utilisé pour déterminer les performances de votre site Web sur les appareils mobiles. Ceci est de plus en plus important à mesure que de plus en plus de trafic Web provient d'appareils mobiles ​ 3 ​.

En résumé, si vous souhaitez optimiser la vitesse et la résilience de votre site Web, envisager un CDN comme CloudFlare ou MaxCDN est une bonne étape. Mais rappelez-vous, ce n’est pas seulement une question de vitesse ; rendre votre site Web adapté aux mobiles et suivre les meilleures pratiques en matière de performances Web sont tout aussi importants.

Utiliser du fil d'Ariane


Le fil d'Ariane est un type spécifique de système de navigation utilisé sur les sites Web pour améliorer l'expérience utilisateur et l'organisation du site. Ceux-ci sont généralement représentés sous la forme d'une suite de liens en haut d'une page Web, reflétant la position de la page dans la hiérarchie globale du site Web. Le terme « fil d’Ariane » dérive du conte de fées « Hansel et Gretel », dans lequel les personnages principaux laissent une trace de fil d’Ariane pour retrouver leur chemin à travers la forêt.

L'objectif principal du fil d'Ariane est de fournir aux visiteurs une idée claire de leur emplacement actuel dans la structure du site Web, en offrant un moyen intuitif de revenir aux sections précédentes ou à la page d'accueil. Cette fonctionnalité est particulièrement intéressante pour les sites Web ayant une hiérarchie complexe ou un grand nombre de pages, comme les sites de commerce électronique. Ici, le fil d'Ariane peut simplifier la navigation entre les catégories de produits et les autres sections du site.

De plus, le fil d'Ariane peut être utilisé comme barre de progression dans des scénarios tels que des quiz en ligne ou des formulaires de plusieurs pages (comme les candidatures à un emploi). Ils représentent visuellement les étapes franchies par le visiteur et les étapes restantes, ce qui peut le motiver à accomplir la tâche. Le fil d'Ariane encourage également la navigation en affichant des options de navigation pertinentes, conduisant potentiellement à un engagement accru des utilisateurs et à un temps de séjour accru sur le site.

Du point de vue du référencement (Search Engine Optimization), le fil d’Ariane est très bénéfique. Ils aident les robots des moteurs de recherche à comprendre la structure de votre site, ce qui peut contribuer positivement à la visibilité de votre site dans les résultats des moteurs de recherche.

Le fil d’Ariane peut généralement être divisé en trois catégories :

  1. Fil d'Ariane basé sur la localisation : ceux-ci représentent la structure hiérarchique du site. Si un visiteur arrive directement sur une page approfondie à partir d'un moteur de recherche, ces fils d'Ariane donnent un aperçu de l'organisation du site.
  2. Fils d'Ariane basés sur le chemin : ceux-ci sont générés dynamiquement pour afficher le chemin emprunté par le visiteur pour atteindre la page actuelle. Cependant, ceux-ci doivent être utilisés avec prudence car ils peuvent parfois conduire à un fil d'Ariane chaotique en raison des habitudes de navigation irrégulières des visiteurs.
  3. Fil d'Ariane basé sur les attributs : Couramment utilisés sur les sites de commerce électronique, ils affichent tous les attributs sélectionnés par le visiteur. Ils aident les visiteurs à comprendre comment ils sont arrivés au produit actuel et permettent d'explorer du contenu alternatif en fonction des attributs choisis.

Lors de l'incorporation du fil d'Ariane, quelques bonnes pratiques doivent être suivies :

  1. Ne remplacez pas les menus de navigation principaux : le fil d'Ariane est un système de navigation secondaire et ne doit pas remplacer vos menus de navigation principaux. Ils doivent être utilisés comme fonctionnalité supplémentaire facilitant la navigation.
  2. Gardez les titres cohérents : assurez-vous que les titres de vos pages et du fil d'Ariane sont cohérents pour éviter toute confusion. Cette cohérence est également importante à des fins de référencement.
  3. Suivez les meilleures pratiques de conception : utilisez un symbole clair (comme >, → ou /) pour séparer les liens dans le fil d'Ariane. Assurez-vous qu'il y a suffisamment d'espace entre les liens pour une interaction facile et que le fil d'Ariane ne détourne pas l'attention du menu de navigation principal.
  4. Placement cohérent du fil d'Ariane : les fils d'Ariane sont généralement affichés dans la moitié supérieure de la page et sont souvent positionnés directement sous le menu de navigation horizontal. Ce placement aide les visiteurs à trouver le fil d’Ariane et à comprendre immédiatement leur emplacement sur le site.

En savoir plus : Navigation dans le fil d'Ariane

Ajouter des icônes de partage social


L'ajout d'icônes de partage social à votre site Web est un moyen puissant d'augmenter la visibilité et la portée de votre contenu. Ces icônes sont des liens directs vers des plateformes de médias sociaux comme Facebook, Twitter et LinkedIn qui permettent à vos visiteurs de partager votre contenu avec leurs abonnés. Ce processus, bien que simple dans son concept, implique quelques étapes cruciales pour garantir la mise en œuvre efficace et l'utilisation optimale de ces icônes. Décomposons-le d'une manière facile à comprendre, même pour un jeune de 16 ans.

La première étape de ce processus consiste à comprendre les meilleures pratiques sur la façon d’utiliser les icônes des réseaux sociaux. Selon les directives fournies par Sprout Social, il y a quelques éléments clés à garder à l'esprit :

  1. N'apportez aucune modification : Les logos des réseaux sociaux sont des marques déposées, il est donc essentiel de n'y apporter aucune modification. Cela inclut la rotation, le changement de couleurs, l’animation ou l’ajout d’éléments. Si les couleurs du logo ne correspondent pas aux couleurs de votre site Web, vous pouvez utiliser les versions monochromes.
  2. Conservez un espace et une taille uniformes : si vous utilisez plusieurs icônes, assurez-vous qu'elles ont toutes la même taille en termes de hauteur, de largeur et de résolution. Chaque entreprise a des exigences spécifiques pour maintenir un certain espace libre entre son icône et les autres éléments pour une bonne visibilité.
  3. Choisissez un emplacement stratégique : Vos icônes de réseaux sociaux doivent être bien visibles sans éclipser votre marque. Les emplacements courants incluent le bas de la page ou dans la barre latérale.
  4. Utilisez-les au-delà de votre site Web : En plus de votre site Web, vous pouvez utiliser ces icônes dans vos vidéos, supports marketing, newsletters et e-mails pour augmenter leur impact ​ 1 ​.

L'étape suivante consiste à sélectionner un plugin WordPress approprié qui vous permet d'ajouter ces icônes à votre site. Il existe de nombreuses options dans le répertoire des plugins WordPress, mais en voici quelques-unes qui sont fortement recommandées :

  1. Smash Balloon Instagram Feed Plugin : Ce plugin vous permet d'afficher magnifiquement vos photos Instagram récentes. Il est hautement personnalisable, offrant différentes présentations de flux, la possibilité de mettre en évidence des publications spécifiques, d'afficher les éléments dans lesquels vous êtes identifié et de combiner le contenu de plusieurs comptes Instagram dans un seul flux ​ 2 ​.
  2. Shared Counts : Shared Counts est un plugin simple qui prend en charge les réseaux sociaux les plus populaires. Il propose plusieurs styles de boutons et vous permet de choisir où afficher le bouton (avant ou après le contenu ou manuellement) ​ 2 ​.
  3. Uncanny Automator : Ce plugin automatise les tâches de routine, comme le partage de nouveaux articles de blog sur vos plateformes de réseaux sociaux. Il s'agit d'une configuration pointer-cliquer qui ne nécessite aucune compétence en codage ​ 2 ​.
  4. Smash Balloon Facebook Feed Plugin : Ce plugin vous permet d'intégrer de manière transparente votre contenu Facebook dans WordPress. Il est doté de fonctionnalités avancées telles que la possibilité d'afficher des vidéos en direct, de filtrer les publications par mot ou par hashtag et de combiner le contenu de plusieurs comptes Facebook dans un seul flux ​ 2 ​.
  5. AIOSEO : Ce plugin est utile pour optimiser votre site Web pour les réseaux sociaux et le référencement. Il vous permet de définir des vignettes personnalisées pour les réseaux sociaux et de configurer des cartes Twitter pour WordPress. Il donne également un aperçu social complet pour chaque article et page dans l'éditeur de blocs WordPress ​ 2 ​.

Chacun de ces plugins possède son propre ensemble d’instructions pour l’installation et la configuration, que vous pouvez généralement trouver sur leurs pages respectives dans le répertoire des plugins WordPress. N'oubliez pas que la clé est de choisir le plugin qui correspond le mieux à vos besoins spécifiques et complète la conception de votre site. Suivez toujours les directives spécifiques de la plateforme de médias sociaux lorsque vous utilisez leurs icônes, car ces directives peuvent changer avec le temps.

Compressez vos images


Lorsque nous parlons de « compresser vos images », nous faisons référence au processus de réduction de la taille du fichier des images que vous utilisez sur votre site Web sans compromettre de manière significative leur qualité visuelle. La compression des images est une étape cruciale dans le processus d'optimisation d'un site Web, surtout s'il est riche en contenu visuel. Pourquoi est-ce important? Eh bien, plus la taille du fichier de vos images est petite, plus elles se chargeront rapidement lorsque quelqu'un visitera votre site. Ceci est crucial pour deux raisons principales :

  1. Expérience utilisateur : à l'ère numérique d'aujourd'hui, les utilisateurs s'attendent à ce que les sites Web se chargent rapidement. Si un site prend trop de temps à charger, les visiteurs sont susceptibles de le quitter et de ne jamais revenir. Des temps de chargement plus rapides améliorent la satisfaction des utilisateurs et peuvent conduire à un engagement et à des conversions plus élevés.
  2. SEO (Search Engine Optimization) : Les moteurs de recherche comme Google utilisent divers facteurs pour déterminer comment classer les sites Web dans leurs résultats de recherche. L’un de ces facteurs est la vitesse à laquelle un site Web se charge. Les sites à chargement plus rapide sont plus susceptibles d’être mieux classés dans les résultats de recherche, ce qui entraîne un trafic plus organique.

Il existe plusieurs façons de compresser vos images JPG et PNG. Si votre site est construit sur WordPress, vous pouvez utiliser des plugins comme WP Smush ou TinyPNG. Ce sont des outils qui peuvent compresser automatiquement les images que vous téléchargez sur votre site, ce qui peut vous faire gagner beaucoup de temps et d'efforts.

WP Smush, par exemple, offre une interface conviviale et des fonctionnalités telles que le Bulk Smusshing (compression de plusieurs images à la fois), la compression automatique des images nouvellement téléchargées et la possibilité de définir une taille maximale pour les images. Cela signifie que vous n'avez pas à vous soucier de redimensionner et de compresser manuellement chaque image avant de la télécharger sur votre site.

De même, TinyPNG est un plugin WordPress qui compresse automatiquement les images que vous téléchargez sur votre site Web, contribuant ainsi à améliorer sa vitesse de chargement. Il utilise une technique appelée « compression avec perte » pour réduire la taille du fichier de vos images. Cela signifie que cela réduit légèrement la qualité de l'image pour réduire la taille du fichier, mais le changement est généralement si minime que l'œil humain ne peut pas remarquer la différence.

Alternativement, si vous n'utilisez pas WordPress ou si vous préférez compresser vos images avant de les télécharger sur votre site, vous pouvez utiliser un service de compression d'images en ligne comme optimizilla.com. Il s'agit d'un outil en ligne gratuit qui vous permet de télécharger vos images, de les compresser, puis de télécharger les versions compressées. Il prend en charge les formats PNG et JPG et vous pouvez contrôler le niveau de compression pour trouver l'équilibre entre la taille du fichier et la qualité de l'image qui vous convient le mieux.

En conclusion, compresser vos images est un moyen simple et efficace d’améliorer les performances et le référencement de votre site internet. Que vous utilisiez un plugin WordPress comme WP Smush ou TinyPNG, ou un service en ligne comme Optimizilla, l'essentiel est de vous assurer que vos images se chargent rapidement sans sacrifier leur attrait visuel. Cela contribuera à fidéliser vos visiteurs et à améliorer le classement de votre site dans les résultats des moteurs de recherche.

Ajoutez des balises Alt à vos images


L'ajout de balises alt à vos images est un élément essentiel de l'optimisation de votre site Web pour le référencement (Search Engine Optimization). Ces balises aident les moteurs de recherche à comprendre le contenu de vos images, facilitant ainsi une indexation précise. Ils améliorent également l'accessibilité pour les visiteurs malvoyants, en fournissant un contexte aux lecteurs d'écran.

Pour commencer, clarifions ce qu'est une balise alt. C'est un attribut de texte qui décrit le contenu d'une image. Si l'image ne se charge pas ou est accessible par un logiciel de lecteur d'écran, cette description est utilisée à la place. L'ajout de balises alt à vos images aide non seulement les moteurs de recherche à mieux comprendre votre page, mais contribue également à l'expérience utilisateur des personnes ayant une déficience visuelle.

Mais rappelez-vous que toutes les images ne nécessitent pas une balise alt. Par exemple, les images décoratives qui ne fournissent pas d’informations supplémentaires au contenu n’en auront peut-être pas besoin. Il est généralement préférable de laisser ces images sans balise alt, car cela permet aux lecteurs d'écran de les ignorer sans interrompre le flux de contenu de l'utilisateur.

Lorsqu’il s’agit d’ajouter des balises alt dans WordPress, vous pouvez utiliser trois méthodes principales : la médiathèque WordPress, l’éditeur WordPress Gutenberg et l’édition directe du code. Dans la médiathèque WordPress, sélectionnez simplement l'image à laquelle vous souhaitez ajouter la balise alt et remplissez le champ « Texte alternatif ». Dans l'éditeur Gutenberg, vous accédez à la publication ou à la page contenant l'image, cliquez sur l'image, puis remplissez le champ « Texte alternatif » dans la barre latérale « Paramètres de l'image ». Pour ceux qui sont à l’aise avec le code, vous pouvez ajouter l’attribut alt directement à la balise HTML de l’image.

Écrire une bonne balise alt est tout aussi important que d’en ajouter une. Le texte ne doit ni surexpliquer ni sous-expliquer l’image. Soyez précis, direct et concis. Il est recommandé de limiter le texte alternatif à moins de 125 caractères, car de nombreux lecteurs d'écran arrêtent de lire le texte alternatif après cette limite. Essayez d'éviter les expressions telles que « une capture d'écran de » ou « une image de » car elles sont redondantes : le code l'identifie déjà comme une image. Incorporez des mots-clés judicieusement et naturellement pour éviter le bourrage de mots-clés.

Après avoir ajouté les balises alt, il est recommandé de vérifier si elles ont été ajoutées avec succès. Vous pouvez le faire en affichant la source de la page de votre site Web et en recherchant « alt = » qui mettra en évidence tout le texte alternatif des images de la page.

Cependant, il convient de noter que si l'optimisation du texte alternatif est cruciale, ce n'est pas le seul facteur dans le référencement des images. Vous devriez également envisager d’optimiser les noms de fichiers, de proposer des images réactives et d’envisager le chargement différé, entre autres techniques.

En conclusion, catégoriser et étiqueter correctement vos images améliore non seulement votre référencement mais améliore également l'expérience utilisateur, en particulier pour les personnes ayant une déficience visuelle. Chaque étape, de la vérification de la visibilité de votre site à la compression des images et à l'ajout de balises alt, joue un rôle crucial dans l'amélioration du référencement de votre site. Lorsque ces étapes sont correctement mises en œuvre, elles peuvent améliorer considérablement la visibilité et le classement de votre site sur les moteurs de recherche ​ 1 ​​2 ​.